Publié par

Jo VAGAND, le cristallier

Un extrait du livre « Jo VAGAND, le cristallier » du Père BENOIT BICKEL, édition Victor Attinger, 1964.

« Sort ton burin et attaque là. Tu sens avec ton marteau ou se trouve le creux. Mais vas-y doucement, hein ! » C’était un travail extrêmement délicat qui grignota une bonne partie de l’après-midi. Il fallait dégager le trou, soit le four à cristaux, lutter avec le quartz et le granite avec la prudence et le doigté d’un chirurgien attaquant les organes les plus sensibles du patient…

La roche, il est vrai, était en grande partie corrodée par la chaleur et la pression formidable, lors de la formation des cristaux, il y a une dizaine de millions d’années. Par leur action conjointe, elles avaient fait surgir et cristalliser certains minéraux, une oeuvre d’art et de patience, digne du plus inventif des joailliers. Aussi tout choc violent pouvait ébranler, fissurer maladroitement la roche et même faire sauter les pièces fragiles.

Gwindel, Galenstock, Furka, Uri, Suisse.
Gwindel, Galenstock, Furka, Uri, Suisse.

Plus la cavité s’amplifiait sur l’offensive méticuleuse de nos deux cristalliers, plus elle leur soutirait des cris d’admiration. Des groupes surissaient, hérissant prismes et pyramides avec une richesse de formes déconcertantes. Une eau limoneuse verdâtre « c’est de la chlorite, une forme de décomposition de la roche ! » dit schnyder, dégoulinait du fond de la cavité.

Partout des cristaux : du plafond, pendant comme des stalactites ; de la base, tentant de les rejoindre comme de stalagmites, jaillissant des cotés comme des piques ou des hallebardes et suggérant des carrés d’anciens Suisse, rangs en bataille…

Fluorite rose, massif du Mont-Blanc, Chamonix, Haute-Savoie, France.

Cependant l’ombre du soir coulait jusqu’à eux.

« Il faut descendre » suggéra Schnyder, à regret.

Jo, acquiesça. Il n’aurait pas consenti à confesser, le premier sa fatigue. Ils enveloppèrent hâtivement leurs cristaux de papier de journaux.

« Nous y reviendrons, un autre jour, il y a encore quelques pièces intéressantes à cueillir, des sphènes, des adulaires que j’ai repéré ».

Ils plongèrent en rappel jusqu’au glacier…

« Jo VAGAND, le cristallier » – Père BENOIT BICKEL – Edition Victor Attinger – 1964.