Publié le

Minéraux et cristaux, des articles avec photos par espèce minérale.

Les minéraux et leurs cristaux créent des objets particulièrement esthétiques, curieux, étranges parfois et qui intéressent la Science. Le site Internet dédié aux minéraux et plus généralement à la géologie et aux Sciences de la Terre Géoforum contient de très nombreux articles sur des espèces minérales, illustrés de photos et enrichis de commentaires, infos et anecdotes sur des gîtes et découvertes.

Voici quelques-uns des meilleurs articles sur les minéraux, liste par ordre alphabétique, vous pouvez cliquer sur le nom du minéral pour accéder à l’article qui lui correspond et aux photographies de celui-ci.

Le minéral Argent existe pur dans la Nature, on dit alors que l’argent est natif, il se présente même parfois en cristaux bien formés, mais le plus souvent il forme des fils plus ou moins épais. L’argent natif a été trouvé en France dans le district minier de Sainte-Marie-aux-Mines en Alsace et à La Croix aux Mines en Lorraine (Vosges), à la mine des Chalanches au dessus d’Allemont en Oisans (Isère), ou encore en Bretagne à la mine d’Huelgoat dans le Finistère. Les mines autour de Kongsberg en Norvège ont offert les plus beaux spécimens connus, en relative abondance, sur quelques siècles d’exploitation. Elles sont aujourd’hui fermées.

Le minéral Azurite est très recherché des collectionneurs, car sa belle couleur bleu à bleu-noire est très rare dans la Nature. On l’a trouvé en pièces de collection remarquables à Chessy les Mines près de Lyon en France vers 1812 à 1830, à la mine de Tsumeb en Namibie, aux mines de Bisbee en Arizona, plus récemment en Chine dans la province d’Anhui ou à la mine Sepon au Laos. C’est un minéral de cuivre courant, comme la Malachite, surtout présent en enduits ou imprégnations dans les roches, formé par altération des gîtes de minerai sulfuré.

Azurite et cuprite de la mine de Chessy à Chessy-les-Mines (Rhône).
Azurite et cuprite de la mine de Chessy à Chessy-les-Mines (Rhône).

Le minéral Béryl est une pierre précieuse, une gemme, que l’on recherche pour la tailler et l’utiliser en bijouterie. C’est en fait une famille de minéraux, qui comprend notamment l’émeraude, l’aigue marine et la morganite. On trouve du béryl dans les pegmatites, au Brésil ou au Pakistan, et en de rares endroits en France, mais les cristaux sont symboliques (beaux cristaux d’héliodore dans le Limousin cependant, mais très rares).

Le minéral Bournonite a été identifié assez tard, vers 1805, son analyse chimique a été difficile, car il contient beaucoup de métaux et métalloïdes, à savoir le plomb, le cuivre et l’antimoine. C’est un minéral assez recherché par les collectionneurs, assez fragile, et donc difficile à trouver en beaux cristaux intacts. Il est dédié au minéralogiste français de Bournon. La mine de Saint Laurent le Minier dans le Gard a produit beaucoup de spécimens dans les années 1970 à début des années 2000.

Bournonite des Malines à Saint-Laurent-le-Minier dans le Gard.
Bournonite des Malines à Saint-Laurent-le-Minier dans le Gard.

Le minéral Calcite est très répandu sur Terre, c’est une des espèces minérales les plus courantes qui soient, elle constitue même de nombreuses roches, mais les beaux cristaux restent rares, car ils sont très fragiles et souvent cassés lors de l’extraction, et présentent des coups et défauts. La Belgique possèdent de nombreux gisements de cristaux de ce minéral, car ce pays a depuis longtemps des carrières qui exploitent diverses roches calcaires (si vous avez des cristaux de calcite de Belgique à vendre, contactez nous). En France, les gisements de Calcite sont innombrables, mais peu de localités ont donné de beaux spécimens.

Le minéral Cassitérite est depuis très longtemps recherché, depuis la préhistoire, car il contient de l’étain, métal indispensable pour fabriquer le bronze, en le mélangeant au cuivre. L’invention de cet alliage a donné d’ailleurs l’Âge du bronze, tant ce fut une révolution technologique. La cassitérite a été trouvée en grands et beaux cristaux en France à la mine de La Villeder dans le Morbihan en Bretagne, et dans quelques autres gîtes stannifères.

Cassitérite sur gangue, Mine de La Villeder, Roc Saint André, Morbihan
Cassitérite sur gangue, Mine de La Villeder, Roc Saint André, Morbihan

Le minéral Cérusite se forme par altération de minéraux contenant du plomb dans un environnement de roches carbonatées, et surtout de gîtes de galène. C’est un minéral secondaire, qui se forme par destruction et recristallisation des éléments chimiques d’un minéral primaire. De beaux cristaux de Cérusite ont été trouvés à la mine de Chaillac et à celle de Mayres en Ardèche en France.

Le minéral Épidote est un silicate courant, c’est même parfois un constituant de roche, il est aussi le type d’un groupe de minéraux. On le trouve en abondance dans les Alpes, par exemple en Oisans ou dans le massif du Mont Blanc en Haute Savoie, et les plus beaux cristaux au monde viennent d’Autriche. On peut facilement confondre l’Épidote avec la Zoïsite ou la Clinozoïsite, car dans certaines localités les formes et la couleur des cristaux ne permettent par de définir l’espèce minéral, il faut alors procéder à des analyses chimiques et physiques.

Fluorine, Rogerley, Weardale district, Angleterre.
Fluorine, Rogerley, Weardale district, Angleterre.

Parmi tous les minéraux très recherchés par les collectionneurs, la Fluorine rose à rouge se trouve dans les premiers, ces couleurs sont rares dans la Nature et pour un minéral, et la fluorine est particulièrement collectionnée. Beaucoup de collectionneurs de minéraux choisissent de ne collectionner que la Fluorine, tant ce minéral offre de nombreuses formes de cristaux et surtout une grande variété de couleurs, tel que le rose ou le rouge (rarement), le vert, le jaune (comme à la mine de Valzergues en France), le bleu (mine du Beix, du Burc ou celle de Mont-Roc en France), du violet, etc. Il est possible de constituer une vitrine d’exposition de spécimens de Fluorine présentant toutes les couleurs de l’arc-en-ciel !

Fluorine rose du Mont-Blanc (Chamonix - Haute-Savoie).
Fluorine rose du Mont-Blanc (Chamonix – Haute-Savoie).

Le minéral Galène a été depuis longtemps recherché, car c’est un minerai de plomb abondant et il est facile d’en extraire ce métal, qui servait par exemple du temps des Romains pour faire des toitures ou des tuyaux, ou comme colorant dans les peinture ou pour étanchéifier les terres cuites et poteries. La Galène contient aussi souvent de l’argent, comme au Laurion en Grèce, elle est donc source de grandes richesses, et elle sert à battre monnaie.

Il existe des cristaux bizarres, que la Science étudie pour comprendre comment ils se sont formés, les cristaux de quartz Gwindel, sucre, ou autres cristaux de quartz vrillés se trouvent dans de rares gisements. On peut citer le massif du Mont Blanc en France, l’Oural en Russie, quelques massifs de montagnes en Suisse et quelques autres endroits peu nombreux de par le Monde. Ces cristaux tournent sur eux même, et sont visiblement tordus et vrillés, reste à savoir comment la Nature produit de tel cristaux…

Gwindel, quartz fumé vrillé, Aiguille de Talèfre, Mont-Blanc, Haute-Savoie.
Gwindel, quartz fumé vrillé, Aiguille de Talèfre, Mont-Blanc, Haute-Savoie.

Parmi tous les minéraux l’Or est depuis toujours l’un des plus recherchés, car on le trouve pur dans la Nature, en pépites et paillettes dans les cours d’eau par exemple, ou en masse dans le quartz dans certains filons. L’Homme en a fait depuis des temps immémoriaux des bijoux, des statuts de Dieux, et plus tardivement des pièces de monnaie. Il existe des cristaux d’or, qui sont recherchés par les collectionneurs, ce qui leur évitent d’être fondus et donc détruits.

Le minéral Pyromorphite est l’un des préférés des collectionneurs, c’est un minéral secondaire des gisements de minéraux contenant du plomb, comme la cérusite, il se forme souvent par altération de la galène. Il est le plus souvent verdâtre, grisâtre, marron, crème ou « chocolat », les cristaux vert herbe fraiche sont les plus beaux et désirables. La France a eu un fabuleux gisement de Pyromorphite, la mine des Farges en Corrèze, exploitée dans les années 1970.

Pyromorphite de la mine des Farges, près d'Ussel (Corrèze).
Pyromorphite de la mine des Farges, près d’Ussel (Corrèze).

Le minéral Quartz est le plus répandu sur la planète, un constituant majeur des roches, tel que le granite, le gneiss, le gabbro, le sable (des grains de quartz), le grès, le quartzite, etc. Les beaux cristaux de quartz sont cependant appréciés des collectionneurs, il en existe de différentes couleurs : rose, violet (améthyste), vert, fumé ou noir (par la radioactivité) et bien sur hyalin, c’est à dire totalement transparent et incolore. Le cristal de roche se trouve en abondance dans les Alpes, le quartz est présent dans presque tous les départements français et dans quelques carrières en Belgique.

Le minéral Rhodochrosite est rare en cristaux bien formés, et comme il est rose à rouge, il donne des spécimens particulièrement jolis et donc recherchés, ils coutent souvent très cher. Les plus beaux spécimens viennent d’Afrique du Sud et du Colorado aux USA. La Rhodochosite a été trouvée dans les Vosges et les Pyrénées en France, à Vielsam ou dans la vallée de la Lienne en Belgique, mais massive ou en petits cristaux.

Rhodochrosite et cristaux de quartz morion avec Amazonite, Colorado, USA.
Rhodochrosite et cristaux de quartz morion avec Amazonite, Colorado, USA.

La Sidérite est un très ancien minerai de fer, comme c’est un carbonate de fer, il est facile avec un bas fourneau de le faire fondre, couler et d’obtenir du fer métal. Il a été exploité dans les Alpes françaises à Allevard et Vizille près de Grenoble en Isère, à Saint-Georges-d’Hurtières en Maurienne en Savoie, ou encore à Saint-Étienne-de-Baïgorry dans les Pyrénées-Atlantiques. Les cristaux sont souvent rhomboédriques, parfois lenticulaires, ils s’altèrent facilement en oxydes  et hydroxydes de fer, tel que la Goethite ou la  limonite, qui est une roche, un mélange hydroxydes de fer microcristallin.

Rhodochrosite d'Afrique du Sud.
Rhodochrosite d’Afrique du Sud.

Le minéral Smithsonite se forme par altération d’un autre minéral de zinc, la Sphalérite principalement, c’est un minéral secondaire. Ce carbonate de zinc contient parfois divers éléments qui lui donne des couleurs variés, tel que le rose, le jaune « canari », le vert « herbe », etc. La Smithsonite forme rarement des cristaux bien nets, mais souvent des dépôts mamelonnés.

Le minéral Sphalerite ou Blende est un minerai important de zinc, un sulfure, qui se trouve le plus souvent en filons et amas dans un contexte géologique appelé Mississippi valley, en référence à cet état américain où ce type de gîte a été étudié par les géologues. La Sphalérite est assez courante, et donne des cristaux sur des spécimens associés à la Bournonite, la Chalcopyrite, la Tétraédrite, la Sidérite ou encore le Quartz.

Le minéral Stibine contient de l’antimoine, c’est un sulfure, qui forme des cristaux très allongés, comme des « bâtons », de couleur gris à gris noir. S’il est présent en grande masse, c’est un minerai d’antimoine très intéressant. De très longs cristaux, jusqu’à 60 cm viennent du Japon, et dans les années 2000, la Chine a produit de grandes plaques métriques couvertes de cristaux de 20 à 30 cm. En France, des mines de Stibine ont été exploitées dans le Cantal et en Haute-Loire en Auvergne, le minéral a été aussi extrait à la mine de la Lucette en Mayenne, en Bretagne à Ty Gardien.

Stibine, mine de la Forge, Leyvaux, Cantal.
Stibine, mine de la Forge, Leyvaux, Cantal.

Le minéral Tétraédrite forme des cristaux en tétraèdre, ce qui lui a donné son nom, c’est un sulfure d’antimoine, de fer et de cuivre. Il est souvent associé à la Bournonite et à la Tennantite, avec qui il était anciennement confondu sous le terme « cuivre gris », alors que cette dernière contient de l’arsenic à la place de l’antimoine. La Tétraédrite est un minéral fragile, cassant, qui ne supporte pas du tout les chocs et les coups.

Les cristaux de Tourmaline sont recherché car c’est un minéral et une gemme qui présente de très nombreuses et vives couleur, parfois un même cristal présente 4, 5 ou 6 couleurs, tel un arc en ciel. La Tourmaline lorsqu’elle est très pure est taillée et utilisée en joaillerie et bijouterie. La variété noire plus ou moins opaque s’appelle le Schorl.

Tourmaline, gilbertite, Carrière Menou, Saint-Salvy, Tarn.
Tourmaline, gilbertite, Carrière Menou, Saint-Salvy, Tarn.

Le minéral Vanadinite est très apprécié car ses cristaux sont souvent rouge vif, et très brillants, et parfois sur de la baryte bien blanche, ou une gangue d’oxyde de fer et manganèse très foncé, marron à noir, ce qui donne des spécimens colorés à fort contraste. On la trouve en abondance autour de Taouz et Mibladen au Maroc, et aussi dans différents gîtes de minerai de plomb en Arizona aux États Unis d’Amérique.

Le minéral Wulfénite est un des princes du Règne Minéral, un des plus recherchés par les collectionneurs de minéraux. S’il est extrêmement fragile, car ses cristaux sont très minces, il est orange à rouge, et donne des spécimens magnifiques. C’est un minéral qui se forme par altération de gisements de minerai de plomb, souvent de galène, dans des roches contenant du molybdène, et plutôt en climat chaud et sec. On trouve les plus beaux cristaux à la mine Red Cloud en Arizona, où ils sont rouge vif et brillants.

Wulfénite et Baryte du Maroc
Wulfénite et Baryte du Maroc

Il existe sur le site Géoforum deux moteurs de recherche, fouillez bien, il y a plus de 36.000 sujets créés, avec 600.000 messages avec 250.000 photos, il y a de quoi chercher et de quoi lire.

Et ici sur les-mineraux.fr, le moteur de recherche se trouve tout en haut à droite sur la version pour ordinateur, et il existe aussi sur la version pour smartphone. Il y a de nombreuses photos et infos sur les minéraux et la minéralogie à découvrir, y compris dans notre rubrique « Archives », qui regroupe les pièces vendues.