Rubis, Moulin de la Rode (Pont de la Rode), Viala-du-Tarn, Aveyron.

350.00

Belle pièce de rubis hexagonal rose à violacé, une variété de corindon provenant des environs du Moulin de la Rode à Viala-du-Tarn dans le département de l’Aveyron. La localité est connue dans la littérature ancienne sous le nom de Pont de la Rode, comme dans la notice de la carte géologique du BRGM, mais ce toponyme n’apparaît plus sur les cartes IGN actuellement.

On peut lire dans la notice de la carte géologique du BRGM, que dans les alentours du pont de la Rode, on trouve comme roche :

  • Amphibolite noire à zoïsite. Ce type est le plus fréquent (P. Collomb, 1970). La paragenèse observée est biminérale et constituée de pargasite et de zoïsite. Cette dernière se présente en lits ou en gerbes de cristaux centimétriques. Localement la roche passe à de véritables zoïsitites. Dans certains faciès à très grands cristaux de zoïsite (supérieurs à 10 cm), un corindon rose en grains centimétriques complète la paragenèse (RD 73, dans le ravin de la Rouquette).
    •  Pargasitite monominérale. Sur le bord de la RD 73 affleure, à proximité des serpentinites, une petite masse de pargasitites à texture équante et à grains centimétriques à décimétriques. Ce matériau pourrait peut-être dériver d’anciens cumulats pyroxéniques à gros cristaux accompagnant les péridotites originelles.

    Un exceptionnel spécimen de rubis français, dont voici une vidéo :

  • Description&nbsp

    Description&nbsp

    Belle pièce de rubis hexagonal rose à violacé, une variété de corindon provenant des environs du Moulin de la Rode à Viala-du-Tarn dans le département de l’Aveyron. La localité est connue dans la littérature ancienne sous le nom de Pont de la Rode, comme dans la notice de la carte géologique du BRGM, mais ce toponyme n’apparaît plus sur les cartes IGN actuellement.

    On peut lire dans la notice de la carte géologique du BRGM, que dans les alentours du pont de la Rode, on trouve comme roche :

    • Amphibolite noire à zoïsite. Ce type est le plus fréquent (P. Collomb, 1970). La paragenèse observée est biminérale et constituée de pargasite et de zoïsite. Cette dernière se présente en lits ou en gerbes de cristaux centimétriques. Localement la roche passe à de véritables zoïsitites. Dans certains faciès à très grands cristaux de zoïsite (supérieurs à 10 cm), un corindon rose en grains centimétriques complète la paragenèse (RD 73, dans le ravin de la Rouquette).
      •  Pargasitite monominérale. Sur le bord de la RD 73 affleure, à proximité des serpentinites, une petite masse de pargasitites à texture équante et à grains centimétriques à décimétriques. Ce matériau pourrait peut-être dériver d’anciens cumulats pyroxéniques à gros cristaux accompagnant les péridotites originelles.

      Un exceptionnel spécimen de rubis français, dont voici une vidéo :

  • Informations complémentaires

    Informations complémentaires

    Poids 0.09 kg
    Dimensions 3.6 × 3.5 × 3.4 cm
UGS : go-fl-185-6 Catégories : ,