Allemontite et Valentinite de la mine des Chalanches, Allemont (Oisans)

260.00

Un grand classique minéralogique français provenant de la mine des Chalanches en Oisans (Isère). Un oxyde d’antimoine y a été identifié pour la première fois en 1783 par Mongez, et nommé valentinite, ainsi qu’une association particulière de deux substances : un minéral, le stibarsen (AsSb hexagonal) et un élément natif, l’antimoine. Cette association est nommée allemontite, d’après le village d’Allemont dans la vallée.

Il s’agit ici, d’un échantillon, présentant au moins trois espèces minérales, à savoir la valentinite, le stibarsen et l’antimoine natif, ces deux dernières ensemble formant l’allemontite. Il laisse apparaître une belle brillance sur les cristallisations.

  • Description&nbsp

    Description&nbsp

    Un grand classique minéralogique français provenant de la mine des Chalanches en Oisans (Isère). Un oxyde d’antimoine y a été identifié pour la première fois en 1783 par Mongez, et nommé valentinite, ainsi qu’une association particulière de deux substances : un minéral, le stibarsen (AsSb hexagonal) et un élément natif, l’antimoine. Cette association est nommée allemontite, d’après le village d’Allemont dans la vallée.

    Il s’agit ici, d’un échantillon, présentant au moins trois espèces minérales, à savoir la valentinite, le stibarsen et l’antimoine natif, ces deux dernières ensemble formant l’allemontite. Il laisse apparaître une belle brillance sur les cristallisations.

  • Informations complémentaires

    Informations complémentaires

    Poids 0.090 kg
    Dimensions 3.7 × 3.5 × 3 cm
UGS : gui-fl-26-8 Catégories : ,